Note des utilisateurs: / 4
MauvaisTrès bien 

 Pour ce premier Human Beat Battle à Pessac, le Bordelais et Champion de France 2010 de beat box, Beasty, avec son collègue Phil'Good animent la soirée. En présence de DJ Vex derrière ses platines, sans oublier le jury d'exception avec Mic Spawn (double Champion de France et demi-finaliste Champion du Monde), Fayabraz (Champion du Monde avec UNDER KONTROL) et Roger Biwandu (batteur de renommée mondiale). 

A l'aide d'une roue, les catégories sont choisies entre cover (reprise de morceaux connus), technique, musicalité-originalité et sur un thème libre (où le beat boxer n'a pas de règle pour son show). 

Les qualifications débutent avec Buccal et le lyonnais BMG, récemment vainqueur du TURNTABLE KNOCK OUT, elles se déroulent en 3 rounds. Ils tombent sur 2 covers, où on y reconnait Kid Cudi dans l'interprétation de BMG ensuite voilà la technique. Buccal commence et BMG réplique en lui montrant "la vrai technique" et finit sur un "j'espère que t'as retenu la leçon !". BMG remporte cette première manche. 

Bra de la Team Panam affronte Alem sur du cover et deux fois du libre, le dernier passage monte en puissance avec des beats de 5 temps de tous les côtés. Alem est retenu en demi-finale. 

Polo, qui fait également parti de la Team Panam, affronte Brez vice-champion de France de beat box en 2011. Ils se défient sur du libre, du cover où Brez s'amuse à jouer Eurythmics et Black Eyed Peas, mais Polo, lors du challenge musicalité-originalité, nous joue un petit peu de trompette, ce qui a dû séduire le jury qui l'a qualifié. 

Au tour d'Efaybee venu de Nantes et d'Alexhino, un jeune de 16 ans qui sait se faire remarquer… Ils passent sur du cover et de la technique, le jury est impressionné par le niveau de Alexhino qui remporte cette dernière qualification.

En attendant les demi-finales, Keurspi, le rappeur bordelais, accompagné de Moon, DRBX et DJ Saï Saï nous font une démo de leurs chansons. Ils font lever les poings de tous le monde pour leur dernière chanson, l'Alchimiste.

On reprend avec les demi-finales, Phil'Good nous rassemble devant la scène pour donner de l'énergie aux participants. Beasty nous dit qu'il n'y aura plus que deux passages par beat boxers et nous fait une petite démo de ce qu'on peut faire en technique. Sur un décompte du public : "5, 4, 3, 2, 1, beat box ! " BMG et Alem s'opposent pour la place en finale. BMG reproduit le son de Tetris et Claude François mais c'est Alem qui gagne. Nos deux autres demi-finalistes, Polo et Alexhino font une belle égalité. Beasty intervient en expliquant ce qui va se passer, c'est une épreuve "d'oreille musicale", DJ VEX passe un son de son choix et nos deux beat boxers doivent le reproduire. Alexhino le remixe et Polo le rejoue "seulement". Alexhino est qualifié en finale contre Alem.

Pour cette deuxième pause, BenaOne un chanteur ragga/hip hop fait vibrer la salle. 

C'est une finale très serrée qui s'annonce, elle se déroule avec un round par thème. Cover, musicalité-originalité, technique et thème libre. Toute la salle est attentive au représentation des beat boxers. On voit le jury, émerveillé par ces shows, qui se lève et le décompte de Beasty commence : "3, 2, 1 !" … Et c'est Alem qui remporte le HUMAN BEAT BATTLE ! Fou de joie, il brandit son trophée ! Pour finir la soirée en beauté Alem et BMG prennent pour la dernière fois le micro pour un freestyle hors norme ! 

 

 

 

Valentin

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir