Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Voilà quatorze ans que la Pessac Battle Arena existe. Des gens attendant sous la pluie, du son venant de l’intérieur, des danseurs chauffant le lino, des cyphers en tout genre, certains qui viennent chaque année, Teddy et Phil aux micros, Dj Ben aux platines et j’en passe ! Tout ça c’est du déjà vu me diriez- vous, et je serais d’accord avec vous si je n’y avais pas assisté et vu ce que j’ai vu. J’ai vu un public, un jeune public attendre 1h30 après avoir fait la queue plus d’une heure sous la pluie sans broncher, un public déjanté, qui a mis le feu par leur présence dans la salle Bellegrave. J’ai vu Dj Nobunaga, un dj exceptionnel qui n’a vraiment rien à envier à Dj Ben. J’ai vu des Crews venus d’un peu partout dans le monde et j’ai assisté à un retour du Jinjo Crew. J’ai vu des danseurs Bordelais offert en sacrifice à cet ancien champion du monde que représente le Jinjo Crew, et offrir un spectacle de qualité à ma grande surprise. Un très beau spectacle. J’ai vu un Frédéric Faula qui commence à faire parler de lui un peu partout au côté du pilier que représente Hamid Ben Mahi et sa tribu rouge. Et tout cela diffusé en live streaming, c’est une quatorzième édition qui vient briser la routine et qui fera longtemps parler d’elle, car c’était tout particulièrement grandiose. Cet évènement a bien vieilli et qui sait, on en parlera dans le monde entier comme d’un incontournable si ce n’est pas déjà le cas.


Gildas K.

Photos: Gaëlle Lancelot - Estelle Rousseau

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir